Regarde Moi

 

Regarde moi

De Chloé Belloc (texte & photographie) et Grégoire Terrier (objet sonore).
Tirage numérique sur papier Kozo, caisson lumineux et lecteur K7
Dimensions variables
2017

—-

« Au lieu de se demander ce qui manque aux autistes (…) cherchez ce qui fait, que nous sommes devenus étrangers à leurs yeux ». (Fernand Deligny)

J’ai passé beaucoup de temps, enfant, à regarder mon frère. Lui, il détournait son regard, systématiquement. Aujourd’hui, je reviens vers lui pour chercher à capter ce regard qui s’est si longtemps enfuit. On m’a longtemps dit qu’il n’était pas comme tout le monde, qu’il vivait juste dans son monde … Un jour on m’a dit qu’il était autiste asperger. De la racine étymologique « aut » : soi-même. Un être, dit-on, uniquement enfermé en lui-même. Un être, dit-on, qui ne pourra jamais voir les autres. Je n’y ai jamais cru. Le jour où il m’a regardé ce fut une étincelle de joie. Il a baissé les yeux très vite après, mais l’étincelle, elle n’est jamais partie.

Chloé Belloc