skip to Main Content

Journal du 1699AF

 

Journal du 1699AF | Photographie sonore 2’30’’ | tryptique 3 x (30 x 40)  | Couleurs | 2018

 

Cette installation se compose de trois photographies 40 cm x 60 cm et d’un dispositif électronique. Lors de la mise sous tension du dispositif (une simple prise de courant suffit) des ondes sonores infra basses sont envoyées directement dans le papier photographique. Ce dernier devient membrane d’enceinte et se met en vibration. Des mouvements, des ondulations se créent dans la photographie, de façon quasi-silencieuse.

Par ce processus, nous rendons visibles les ondes sonores et nous invitons à éprouver la nature vibratoire de la matière, telles que l’ont démontré les récentes recherches en physique quantique. La solidité apparente qui nous entoure est en réalité constituée de vibrations complexes, d’interactions momentanées de multiples forces qui réussissent à se maintenir en équilibre un bref instant.

Pour laisser une trace, il est nécessaire que quelque chose s’arrête, cesse de bouger. Ces objets pris dans la glace semblent appartenir à plusieurs dimensions, à la fois passé et futur, comme si les lignes du temps se confondaient dans un éternel moment présent.

Ici, l’image photographique n’est plus seulement fixe, elle devient mouvement, réintroduisant une nouvelle sensation temporelle.

Sinuosités
Sinuosités
Back To Top