Bio

Grégoire Terrier est un artiste musicien, compositeur et producteur parisien. Lauréat du Prix de l’Institut Musique & Recherche en Belgique (2020) avec une pièce sonore sur les troubles du langage, il compose actuellement la musique d’une série documentaire sur les crypto-monnaies et travaille sur son nouveau projet solo, l’EP Élémentaux qui sortira fin 2021.

Influencé par ses origines antillaises et allemandes, il aime mélanger les rythmes populaires et la musique expérimentale. Il s’inspire autant des paysages sonores naturels que des sons urbains pour composer une musique électronique riche et contrastée, parfois inspirée par les musiques sacrées.

Son goût pour l’improvisation et ses questionnements sur la place du corps dans l’écriture musicale l’amène à passer avec aisance de la guitare à la manipulation d’instruments électroniques. Depuis 2006, il explore d’autres langages artistiques en collaborant régulièrement avec des chorégraphes, des cinéastes, des metteur en scène et des plasticiens contemporains. Il est également producteur au sein de la société audiovisuel Diopside Production.

Grégoire Terrier

Après avoir étudié l’arrangement classique à la Faculté de Musicologie de Paris 8 et l’improvisation jazz au conservatoire du Val de Bièvre, il poursuit sa réflexion sur sur ses racines musicales et spirituelles et sur la “mise en son du réel” en rejoignant la classe de Composition Électroacoustique de Pantin sous la direction de Marco Marini et Jonathan Prager. Adepte des technologies libres et open source, il collabore fréquemment avec des artisans numériques pour créer ses propres instruments électroniques.

Grégoire Terrier est lauréat de plusieurs concours en musique expérimentale (Musique et recherche en 2020, Mixage Fou en 2019, Banc d’essai de l’INA GRM en 2018), documentaire sonore (Bourse Gulliver de la  SACD et de la SCAM en 2018, prix de l’UNESCO aux concours radiophonique 60s Chrono en 2017) et musique de film (prix du public et du jury au festival de musique de film Musique en court en 2011).

Projets passés

Compositions pour des films, séries et vidéos (sélection)
2019 – Le Fantôme de Teresienstadt – doc 52′ réalisée par Baptiste Cogitore – production Sancho & Compagnie
2019 – Là où il est – fiction 16′ réalisée par Chloé Belloc – co-production Le Fresnoy et Diopside
2019 – Tra due acque– doc 16′ réalisée par Viola Scarpa – autoproduction
2018 – Les Petites Gouttes – série doc 7 x 10′ réalisée par Pauline Antipot – production FranceTV & Diopside.
2018 – Regarde Ailleurs – documentaire de Arthur Levivier – 113 min – Présenté par Activideo.
2017 – Los come sombras – documentaire réalisé par Chloé Belloc – 18 min – production Diopside.

Créations sonores & Radiophoniques (sélection)
L’incertitude de la parole – 43 min – 2020 – production Diopside & RTBF – Lauréat de la Bourse Gulliver SCAM/SACD France-Belgique

2019 – Étude aux insectes – Prix Radio Campus et prix des Gobelins au concours de création sonore “Mixage Fou 2019”

2018 – Quadrivium – 6’40 – Lauréat du concours Banc d’essai 2018 par le Groupe de Recherches Musicales de l’INA (GRM)
2018 – Le chant des sirènes – 1’30 – en 3D Binaural – Prix Hervé Birolini au concours “Mixage Fou 2018”


Compositions pour des pièces chorégraphiques (sélection)
2018 – Héroïnes – compagnie Small room Dance – chorégraphie d’Elodie Escarmelle
2017 – Horizon – compagnie pm – Chorégraphie de Philippe Ménard
2016 – Rock – compagnie pm – Chorégraphie de Philippe Ménard
2015 – Héroïne – compagnie pm – Chorégraphie Philippe Ménard 



Installations & Performances  (sélection)
2019 – Honkyukou – une performance de Grégoire Terrier (K7, live elctronique) pour le Musée Transitoire – Commissariat Romina Shama et Amandine Casadamont – parcours FIAC
2019 – Le mal de mer – une performance de Diana Trujillo (danse) et Grégoire Terrier (direction artistique, musique) pour les Nuits Blanches 2019 – production Panpanam
2018 – Journal du 1699 AF – photographie sonore de Chloé Belloc et Grégoire Terrier – exposition Chris Marker Regard 9, Ground Control Paris 12e

Spectacles musicaux
2016 – 50° Nord – Production Générale d’imaginaire – avec Camille Faucherre et Catherine Gorecki
Depuis 2010 – Orkestronika – Production Mezzanine – Compagnie dirigé par Patrick Fradet
2006 – Olo conte Chaotique – autoproduction – avec Leila Martial, Eric Perez, Anissa Bensalah, Amina Mezzache, Bérénice Riollet.

Diplômes & Prix
2020 – Prix étudiant au concours Metamorphose de l’institut Musique et Recherche de Bruxelles
2020 – DEM de Composition électroacoustique et prix sacem – CRD de Pantin, direction Marco Marini et Jonathan Prager
2019 – Prix Radio Campus et prix des Gobelins au concours de création sonore “Mixage Fou 2019”
2018 – Lauréat du concours Banc d’essai 2018 par le Groupe de Recherches Musicales de l’INA (GRM) pour la pièce Quadrivium
2018 – Bourse Gulliver (SACD, SCAM, Ministère de la fédération Wallonie, SSA et Pro Literis)
2018 – Prix Hervé Birolini au concours “Mixage Fou 2018” pour la création sonore “Le chant des sirènes” en 3D Binaural
2015 – 2e prix au concours de création radiophonique « 60s chrono » prix de la commission canadienne de l’UNESCO, avec Camille Faucherre
2011 – Prix du public et mention spécial Prix du jury au concours “Musique en Courts”du cinéma Le Trianon (92).
2007 – DEM Jazz – CNR de Sceaux/ Bourg-La-Reine, direction Vincent Jacqz et Eric Schultz
2006 – Prix de la SPEDIDAM au Tremplin des Ecoles de Jazz Européennes avec le groupe Central Emergency